Espace clients Mobizen entreprises
  • facebook
  • twitter

Mobizen

19 passage Charles Dallery 75011 PARIS

Communauto achète Mobizen pour relancer l’autopartage à Paris

Communauto achète Mobizen pour relancer l'autopartage à

Un potentiel de plusieurs milliers de véhicules est pressenti pour la capitale !

Paris, 11 septembre 2012 – Communauto, le plus ancien service d’autopartage en Amérique du Nord et l’un des plus importants au monde, a annoncé aujourd’hui l’acquisition de la société d’autopartage parisienne Mobizen, qui était détenue jusqu’alors par le groupe VeoliaTransdev.

Mobizen est le fruit de la récente fusion de l’organisation du même nom avec Caisse-Commune, pionnière de l’autopartage à Paris. Elle est le plus important service du genre de l’Île-de-France (plus de 150 véhicules). Contrairement à Autolib’, Mobizen requiert que les parcours soient effectués en boucle, ce qui permet de réserver les véhicules pour 1 heure comme pour des trajets de plusieurs jours. « Les deux services sont complémentaires et un rééquilibrage de leur offre permettra aux Parisiens de bénéficier d’une meilleure solution de rechange à la propriété individuelle d’une voiture », affirme Benoît Robert, président et fondateur de Communauto.

Par cette acquisition, Communauto compte mettre à profit ses 18 années d’expérience afin de contribuer au développement de l’autopartage à Paris. « Notre objectif est de positionner ce service pour lui permettre de jouer un rôle de catalyseur qui renforcera l’offre d’Autolib’, des transports en commun et de la location traditionnelle de voitures. Pour y arriver, il nous faudra faire découvrir l’attrait de cette formule au grand public. Le potentiel de croissance est important. Nous sommes convaincus de notre capacité à offrir à moyen terme plusieurs milliers de véhicules, et ce, pour le plus grand bénéfice des Franciliens, qui pourront plus facilement que jamais choisir de renoncer à la propriété d’une voiture sans pour autant faire une croix sur tous les avantages de ce mode de transport », a ajouté M. Robert.

À Montréal, Communauto opère sans aucune subvention publique un réseau de près de 1 000 véhicules (1 200 au total, au Québec) répartis dans 300 points de service, accessibles en libre-service à ses 26 000 usagers. Proportionnellement, le degré de pénétration du marché atteint à Montréal correspondrait à un parc d’environ 4 000 véhicules sur le territoire de la Ville de Paris et de sa petite couronne.

Forte des ressources de Communauto, Mobizen compte relancer sa croissance grâce à trois stratégies qui ont déjà fait leurs preuves au Québec : une tarification plus attrayante, l’introduction progressive de véhicules hybrides et électriques dans son parc automobile et le développement d’offres combinées avec les autres acteurs de l’industrie du transport durable.

« Dans les prochaines semaines, nous allons réduire de façon significative le tarif horaire d’utilisation du service. Nos véhicules seront offerts, en semaine, selon le forfait choisi, à des tarifs variant entre 1,5 € et 2,25 € l’heure. L’objectif est de mieux répondre aux besoins de la population au moyen d’une formule dans laquelle le prix du temps ne sera plus perçu comme un facteur dissuasif à l’adhésion. On sait à quel point il est parfois difficile de prévoir le temps exact d’utilisation d’un véhicule en autopartage, avec les bouchons ou lorsqu’un rendez-vous se prolonge », a continué M. Robert.

Pour augmenter la souplesse d’utilisation du service, des améliorations notables seront aussi apportées aux tarifs à la journée ainsi qu’aux tarifs pour les déplacements sur de plus longues distances. À court terme, les utilisateurs de Mobizen pourront également utiliser les véhicules de Communauto au Québec, et vice-versa, sans frais d’abonnement additionnels.